Colloque: « Les premières lois financières de la présidence Macron »

Le colloque inaugural du réseau Allix s’est tenu les 5 et 6 avril derniers à Paris. Organisé par le Département Sorbonne Fiscalité & Finances publiques de l’Institut de recherche juridique de la Sorbonne (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) en partenariat avec le Centre d’Études fiscales et financières (Aix-Marseille Université), il a réuni pendant deux jours universitaires et personnalités politiques sur le thème des premières lois financières de la présidence d’Emmanuel Macron.

Ouverte à l’Hôtel de Lassay par M. François de Rugy, président de l’Assemblée nationale, la première journée a permis de vérifier, un peu moins d’un an après les élections législatives de juin 2017, que le renouvellement des acteurs parlementaires n’avait guère induit pour l’heure une évolution des pratiques dans le vote ou le suivi de l’exécution des lois de finances, au-delà de la réforme annoncée de la procédure budgétaire. La perspective historique et les expériences étrangères ont été tout particulièrement mobilisées au cours de cette première journée qui a également donné lieu à un retour d’expérience de personnalités politiques dans le cadre d’une table ronde réunissant Mmes Valérie Rabault, Émilie Cariou et MM. Gilles Carrez et Éric Woerth.

La seconde journée à l’Université Paris 1 a été ouverte par M. Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, qui a dressé le bilan des réformes mises en œuvre à ce jour et échangé avec le public. Les communications de la journée comme les échanges nourris qu’elles ont suscités ont démontré la permanence du cadre budgétaire, contraint par nos engagements européens et le défi de la maîtrise de la dette publique, et passé au crible de l’expertise universitaire l’ensemble des mesures adoptées depuis le début du quinquennat dans le domaine fiscal et budgétaire.